Sélectionner une page

Faisons simple : si vous achetez une voiture neuve, l’équipez vous de pneus lisses ? Non bien évidemment !

C’est la même chose pour votre nouveau matelas ! Le rôle du sommier est primordial et mettre un matelas neuf sur un sommier abîmé revient à la même chose qu’une voiture neuve avec des pneus lisses : vous risquez la sortie de route très rapidement !

Quand changer de sommier ?

Tout comme pour les matelas, il est conseillé de changer de sommier tous les dix ans en moyenne. Néanmoins, la durée de vie est variable selon les modèles.

Un sommier fatigué doit être changé…

Une chose est sûre : si votre sommier est vieux et fatigué, vous devrez le changer, surtout si vous changez votre matelas.

Un très bon matelas associé à un sommier usé se dégradera bien plus vite.

Le test des 10 ans rend le verdict : conserver ou changer de sommier

Afin de savoir si votre sommier doit être changé, vous pouvez faire un petit test simple. Un test qui vaut autant pour les sommiers à lattes qu’à ressorts :

  • Appuyez sur la partie du sommier où reposent vos épaules et vos fesses.
  • Effectuez la même opération au niveau de vos pieds.
  • Si vous sentez une forte différence de souplesse entre ces deux parties, c’est que le sommier arrive en fin de vie. Autrement, vous pouvez encore le garder tout en contrôlant son état régulièrement tous les 2 mois environ .

Le sommier, rôle et fonctions

Un bon sommier remplit 4 fonctions décisives pour votre confort

 

1  Le sommier joue un rôle d’amortisseur.

Il se répartit avec le matelas l’absorption de vos mouvements nocturnes. Il absorbe 1/3 des efforts subis quand le matelas écope des 2/3 restant.

 

2  Optimise l’action du matelas sur le dos.

L’interaction entre sommier et matelas détermine la qualité du soutien de votre colonne vertébrale.
On rappelle que votre colonne doit être maintenue dans une position rectiligne afin d’éviter toute torsion ou tension néfastes à la qualité de votre sommeil.

Si le soutien fourni par l’ensemble est bon, votre colonne vertébrale est sécurisée pour toute la nuit. Vos muscles dorsaux étant relâchés, votre sommeil devient réparateur.

Permettant de ne pas laisser reposer le matelas à même le sol (très déconseillé pour l’humidité), le sommier lui confère un supplément de souplesse et d’élasticité. Sous son impulsion, le matelas s’anime et suit vos changements de positions à la perfection. Votre confort de sommeil est total et parfait.

3  Le sommier, garant de l’hygiène et de la santé

Le sommier est surélevé grâce à des pieds, pour éviter au matelas de reposer directement sur le sol.
Indépendamment de la qualité de gestion de votre intérieur. S’il est à même le sol, un matelas est exposé à :

  • L’humidité

Votre corps perd chaque nuit près de 1/2 litre d’eau.
Si le matelas reste au sol, cette humidité cumulée ne s’évacuera plus.

  • La chaleur

A même le sol, la chaleur emmagasinée par le matelas pendant la nuit, ne s’évacuera pas facilement.

  • Les nids de poussière

Quelles que soient vos qualités de fée du logis, la poussière s’accumule dans tous les recoins. Il suffit que le matelas soit posé sur de la moquette pour que le désastre soit total.

Un milieu chaud, humide et saturé de poussière ; c’est le terrain de jeux favori des acariens.

Dormir dans un tel milieu, nuit après nuit, c’est s’exposer à des allergies respiratoires.
Utiliser un sommier favorise la ventilation, l’aération et donc l’hygiène de votre matelas.

 

4  Contribue à l’augmentation de la durée de vie du matelas.

Bien que le choix du sommier puisse apparaitre comme étant secondaire au moment de l’achat d’une bonne literie, il n’est en aucun cas à prendre à la légère. Même si l’on peut penser que le matelas en lui-même fera toute la différence, il vous permettra un confort optimum uniquement s’il est associé avec un sommier adéquat à vos besoins et au matelas en question. De plus, l’utilisation d’un sommier adapté n’aura d’autre effet que d’augmenter la durée de vie de votre matelas et donc son confort.
Les sommiers disposent de caractéristiques différentes (confort, esthétique, aération, fermeté, nombre de lattes…). Le choix du sommier est primordial et dépend donc principalement du matelas et de vos besoins.
Il existe différents types de sommiers permettant de satisfaire au mieux chaque consommateur

•   Les sommiers à lattes :

–    Le sommier à lattes apparentes : Ce type de sommier est le plus aéré. Il est toutefois déconseillé d’utiliser des matelas à ressorts sur ce type de sommier, en effet l’architecture à ressorts peut avoir tendance à s’affaisser entre les lattes. Nous recommandons plutôt les matelas technologies mousse.
–    Les sommiers tapissiers à lattes recouvertes : Ce type de sommier à lattes est recouvert de ce que l’on appelle un coutil et est adapté à tout type de matelas. Le coutil est un tissu permettant une plus belle esthétique ainsi qu’un meilleur soutien.

–    Les sommiers à ressorts : Essentiellement utilisés pour les matelas à ressorts, ce type de sommier apporte un soutien progressif grâce à sa suspension. Les sommiers à ressorts sont bien plus épais, alliant esthétique et soutien à ressorts.

–   Les sommiers de relaxation : Ils apparaissent comme étant plus sophistiqués grâce à leur amovibilité permettant d’obtenir une multitude de positions différentes. (Allongée, semi allongée, assise, pieds relevés…). Il existe les sommiers de relaxation électrique qui permettent d’obtenir des changements de position aisément. Ce type de sommier est très utile pour les personnes ayant du mal à se lever ou à se mettre en position assise. Mais ces sommiers sont également de plus en plus utilisés pour des raisons de confort, ils sont notamment très pratiques pour lire ou regarder la télévision au lit. Les sommiers de relaxation nécessitent des matelas de technologies souples adaptés et fabriqués spécifiquement pour ce type de literie.

–   Les sommiers Demi-Corbeille et Corbeille : De style plutôt ancien, ces sommiers sont spécifiques car ils possèdent respectivement 2 (découpe en demi-corbeille) ou 4 côtés arrondis (découpe en corbeille). Inutile donc de jeter votre ancien bois de lit dont les coins sont arrondis !

–   Les sommiers coffres : Ils offrent à la fois une esthétique soignée ainsi qu’un remarquable espace de rangement. Ces sommiers « creux » s’ouvrent généralement par le haut et il est alors possible d’optimiser l’espace de votre chambre en y rangeant des objets ou accessoires divers et variés

–   Les sommiers Déco : Ils permettent d’allier le confort et l’esthétisme de votre literie. Les coutils utilisés peuvent avoir des coloris différents du blanc habituel, ce qui permettra à votre literie de s’allier parfaitement aux couleurs et à l’ambiance de la chambre.