Sélectionner une page

UN BON OREILLER ? POURQUOI FAIRE ?

Nombreux sont ceux qui  pensent que dans la literie, le plus important, c’est le matelas. Bien qu’un bon matelas soit bénéfique pour beaucoup de chose,  il ne fait pas tout. La majeure partie du dos est soulagée grâce à une bonne literie. Cependant, la partie cervicale ne peut être soulagée que par un bon oreiller.

Les bienfaits d’un bon oreiller ?

Un bon oreiller vous évitera  les maux de crane, courbatures, torticolis…, tous ces désagréments dont on se passerait bien au réveil. Il permettra  à vos nuits d’être douces, reposantes et donc réparatrices.   Il n’y a pas de position idéale de votre tête sur l’oreiller. Dans l’idée, le cou ne doit pas être « cassé » afin de garder votre colonne vertébrale le plus droit possible. Cette position permettra de soulager naturellement les muscles, généralement responsable des douleurs.

 

Nouvelles technologies et qualités

Parce que nous sommes tous différent, nos attentes  le sont aussi. Chaque personne a besoin d’un confort adapté à ses habitudes, à  sa morphologie ou encore à sa position de sommeil.  C’est en se basant sur ce constat que de nombreuses technologies ont vu le jour ces dernières années. Des matières qui s’adaptent parfaitement à votre morphologie telle que le Suprelle ou encore la mémoire de forme. Cette dernière est capable de relâcher totalement les muscles autour de vos cervicales afin de prévenir, diminuer ou annuler les douleurs que vous pouvez ressentir. Le Suprelle (fibre de mémoire de forme) aura sensiblement les mêmes propriétés que la mémoire de forme.  À une échelle différente, le relâchement musculaire sera également efficace, plus aéré et malléable, il a su trouvé sa place dans le monde de la literie.

D’autres matières tel que la plume ou encore la fibre creuse, actuellement les plus rependues, auront également un type de confort qui plaira aux puristes.

Il existe tout types de qualité, de prix, pour chaque matière. Cependant, veillez à bien vérifier la provenance des matériaux utilisés pour la fabrication de votre oreiller. N’oubliez pas que la peau est posée directement sur cette matière. Certains produits peuvent être nocifs pour l’épiderme,  (pétrole, additifs chimique,…) D’où l’importance de connaitre l’origine de votre oreiller.

 

Différentes dimensions pour votre confort?

Il faut savoir que seul le cou et la tête doivent être posés sur l’oreiller, afin de ne pas « casser » votre cou, il est préférable de laisser les épaules en dehors de l’oreiller. Ceci afin d’optimiser la qualité de votre sommeil. Plusieurs dimensions existent. Il y’a encore quelques années la dimension dite standard était le 60×60, puis le traversin est arrivé dans nos literies. Cet oreiller cylindrique, qui, la plupart du temps sert à rehausser votre oreiller ou tout simplement à jouer sur l’aspect esthétique de votre lit a sus trouvé des adeptes. Moins large qu’un oreiller carré, plus long, il a su s’imposer comme étant un type de confort à part entière.

Aujourd’hui, c’est l’oreiller rectangulaire  45×70 qui se développe de plus en plus. Il est le mixe parfait de l’oreiller carré et du traversin. L’un de ses principaux avantages est le gain de place dont il peut vous faire bénéficier. Utile, pour ne pas dire indispensable aux personnes de grande taille qui voient régulièrement leurs pieds dépasser du lit. Moins large que l’oreiller carré et plus adapté à la morphologie que le traversin, cet oreiller aura toutes les qualités pour satisfaire vos nuits.

 

Comment choisir votre oreiller ?

Parce qu’une fois encore chaque personne est différente, il n’existe qu’un seul vrai moyen de bien le choisir, c’est de l’essayer en magasin (les avis des uns sont différents du confort des autres…).